A l’assaut du toit du Monténégro


Il y a 4 ans, c’était avec détermination que nous nous étions rendus à Zabljak, afin de nous lancer à l’assaut du Bobotov Kuk (2522m), le point culminant du Montenegro, situé dans le parc national du Durmitor. Mais cette année, le versant nord était encore bien enneigé et aucune possibilité pour nous d’utiliser un autre itinéraire.

Mais ce coup-ci c’est la bonne ! Après une prise d’infos, direction Sedlo, point de départ de notre belle rando’. Départ froid, et venteux, c’est donc bien couvert que nous commençons notre marche. En plein coeur du parc du Durmitor, les paysages sont magnifiques. Aiguilles bien à pic, ruisseaux, lacs et chemin parfois encore bien enneigé, le début est un réel plaisir.

Nous avançons bon train, admirant le décors. Le parcours ne présente pas de réel difficulté et les marches d’approches rocailleuses nous ont donné confiances en nos articulations ! Après 1h30 de marche, nous nous retrouvons enfin face à notre objectif. Le Bobotov Kuk domine fièrement le parc et nous avons hate d’arriver à son sommet, car le panorama risque d’être exceptionnel.

Nous redescendons à son pied, la montée va être rude mais nous avoncons bien en nous gardant la pause pour là-haut, le paysage n’en sera que plus admirable à la descente. Il fait beau, pas un nuage. Et après une dernière partie de marche aidée par une via corda, nous voila récompensé ! Nous pouvons admiré le parc du Durmitor sur 360°. C’est réellement magnifique. Nous voyons en contrebas le lac de Crno, d’où nous avions contemplé le Bobotov Kuk lors de notre dernière visite. Nous profitons du silence de ce sommet, les groupes croisés en bas ne sont pas encore arrivés et nous pouvons profité pleinement de la solitude et du respect qu’impose ce haut-lieux.

La descente sera plus chaude, les températures montent, la neige fond rapidement autour de nous. Comme nous avions initialement opté pour les bonnets plutôt que les casquettes, Emilie attrapera un bon coup de chaud. Mais comme une récompense pour les efforts fournis, et au détour du chemin, nous croisons deux chamois, qui préférerons retrouver un peu de hauteur pour mieux jauger nos réactions. Du haut d’une colline, le soleil dans le dos, ils nous rappellent qu’ici c’est avant tout chez eux ; et nous nous disons que jamais les groupes de marcheurs bruyants aperçu plus tôt, venu pour relever on ne sait quel défis sportif équipé comme pour un 5000 m (altimètre, casque d’alpi et autres équipements onéreux servant d’avantage à flatter l’égo), n’auront la chance de les observer.

2 réflexions sur “A l’assaut du toit du Monténégro

  1. Pingback: Belles trouvailles au Montenegro | Clippages & Escapades

  2. Tout effort est récompensé. Magnifiques photos. Je voyage avec vous à travers vos articles et vos photos.
    J’attend la suite avec impatience.

Laisser un commentaire