Escalade en Dalmatie


Le rythme est intense ce premier mois, et, trop envieux de grimper, nous avons du mal à cumuler les jours de repos. C’est donc après deux jours de plage et de bronzette sur le littoral du centre de la Croatie que nous faisons route en Dalmatie.

Omis, site 5 étoiles ?

Nous recherchions une alternative au parc de Paklenica, victime de son succès, et plutôt déconseillé pour la couenne. Les auteurs du topo de la Croatie vendaient Omis comme l’alternative à visiter. Nous avons ressenti une grosse excitation en arrivant sur place. Quel panorama exceptionnel depuis la statue Mila Gojsalic. A première vue, c’est un paradis pour les amoureux des longues lignes. Pour les voies sportives, nous allons voir.

En dalle ! au secteur Planovo.

Secteur Planovo

Omis est une ville qui a du charme, il faut le reconnaître. Très vivante, bruyante, on y ressent à la fois nervosité et sympathie entre les locaux. Point de départ d’activités en eaux vives, elle possède un fort attrait touristique qui semble la bouleverser petit à petit. Le secteur Planovo est situé à la sortie de Omis, en bord de route. C’est une belle dalle, où on trouve principalement des voies cotées entre 5a et 6a. Mais c’est de la dalle … chaude car exposée plutôt sud, et donc parfois un peu glissante.

Masturbacija ?

Emilie, colo’ entre les jambes

Continuons à longer la route à la recherche d’autres profils. Nous voici au secteur Visoke Pole. Des colos’, un dévers sur la droite du secteur, parfait ! En parlant de colos’, voici une voie au nom assez évocateur : Kastracija ili masturbacija (6c+). Même pas peur ! A peine quelques mètres et nous voici avec une énorme colo’ entre les jambes… c’est donc ça ! Peu habitué, l’enchaînement a été sportif mais une sacrée partie de rigolades. Za Stanislava (6b) et Papa je s vana (6c+) sont aussi deux belles voies appréciées du secteur. Et surtout, premier enchaînement à vue d’une 7a+ pour Val’ avec W.A.S.P. Que du bonheur !

Mila Gosalic.

On s’y est fait peur, mais on en parle tout de même. Situé sur les hauteurs de Omis, le secteur Mila Gosalic propose une vingtaine de voies de 15 à 30m, du 6a au 8a. Il semble assez peu fréquenté, et c’est peut être du à la friabilité de la roche. Un bloc arraché à la main dans une première voie, ça arrive. Un pied (belle prise, dommage) qui casse dans une seconde, belles égratignures à la clé, là c’est la perte de confiance. Mais ce n’est peut être juste qu’un peu de malchance.

A Omis, nous aurions aimé faire de longues tirées. Mais notre expérience un peu limitée, et le manque d’une seconde corde, utile pour redescendre en rappel, nous ont contraint à repousser l’expérience.

Brela, tsssss… !

Brela est une ville côtière de la dalmatie, au sud de Omis. Les falaises surplombent le village. L’accès s’y fait par une route serpentant et se transformant rapidement en piste montante. On dérape un peu mais on arrive tout de même au parking, au pied du chemin d’accès aux voies. Au pied des voies, la vue sur la mer est magnifique. On y aurait vraiment bien passé la journée. Mais il fait chaud, et les serpents lézardent tranquillement au soleil. Emilie tombe nez à nez sur une vipère à corne qui passera son chemin après nous avoir fait sursauter. Peu rassurés, nous nous élançons dans une des nombreuses jolies dalles du site. C’est une belle escalade. Mais nargué par une couleuvre, très belle soit dit en passant, il faut le dire, la rencontre m’a filé la frousse. Surpris l’un comme l’autre, nous nous sommes observés (après avoir testé à ma manière ses potentielles réactions), puis nous avons passé nos chemins. Généralement très lent lorsque je grimpe, là j’ai explosé mon record de vitesse. La couleuvre a continué sa route paisiblement. Nous conseillons Brela lors de périodes moins chaudes.

Dernière étape en Dalmatie, la très touristique ville de Split et sa falaise située dans le parc de Marjan. A suivre très prochainement.

Une réflexion sur “Escalade en Dalmatie

  1. Pingback: Marjan, la côte paradisiaque ! | Clippages & Escapades

Laisser un commentaire