Intermède mécanique en Bosnie Herzégovine

Ecrit par Valentin


lac de Busko

Quitter la Croatie n’a pas été chose facile. Non pas par manque d’envie, mais plutôt une question d’itinéraire. Nous n’avons pas fait au plus simple en même temps. Un garde frontière a en effet jugé notre fourgon inapte pour les petites routes de montagne bosniaques (si il savait le genre de piste que nous fréquentions en Grèce …). Il avait peut être vu juste, car à peine la frontière passée et aux abords du lac de Busko, un témoin annonce une avarie mécanique du fourgon.

Canyon de la rivière Tara, proche de la frontière avec le Monténégro

C’est donc plus doucement que nous traversons les montagnes de Bosnie Herzégovine. Les paysages sont très beaux. Les forêts surplombent canyons et vallées. Nous ne sommes que de passage mais en profitons un maximum depuis la route.

Sarajevo nous avait marqué il y a 4 ans. Et nous sommes ravis d’y retourner, même si le passage au garage restera un moment moins agréable (la panne n’était pas grave fort heureusement). C’est une ville touchante, conservant les stigmates de la guerre. Une ville de mixité culturelle, religieuse. Une nuit passée dans une petite pension, petit déjeuner local (et bouratif) offert gentillement. Des échanges simples mais bienveillants. De simples valeurs oubliées par nos richesses que nous jugeons constamment insuffisantes.

Laisser un commentaire