La Laponie finlandaise


En Grèce, les températures ont dépassé les 40°C au début du mois de Juillet. Passé le cercle arctique, nous avons été cueillis à froid avec des températures à peine au dessus de 0°C le soir. Mais c’était plus plaisant, largement ! Sommes nous maso’ ?

Carrément pas ! Rouler sur les routes et pistes lapones, à la rencontre des rennes, nombreux. Bivouaquer près des lacs et se réchauffer avec un thé, un café … ou une gorgée de whisky ou vodka. A Vuoma, où nous n’étions pourtant que de passage, on s’est même vu offrir un brochet, pèche trop fructueuse d’un vieux finlandais. Quand il fait froid, le réconfort prend des formes surprenantes.

Des forces il en fallait pour notre belles rando’ dans le parc UKK (Urho Kekkosen Kansallispuiso), bordant la frontière russe. Un aperçu des vastes étendues où les amoureux de la vie sauvage se perdent pour quelques temps, à proximité des quelques ours et gloutons du coin. Une vie à la dure, que nous avons largement imaginé en approchant de ces forêts et collines isolées.

Puis nous sommes allés vers Ivalo puis Inari, où nous avons bivouaqué une dernière fois en Finlande. Encore près d’un lac, aux abords d’une très belle plage de sable. Mais pas question ici de se baigner, il pleut, il fait 5°C. Nous voilà au nord de l’Europe !

Une réflexion sur “La Laponie finlandaise

  1. Superbe,vous me faites réver! ici il pleut,pas chaud mème allumer un feu de cheminée,c est dire!!!bonne continuation,bisous

Laisser un commentaire