La vallée Cernei


Baile Herculane (comprenez Herculane les Bains) en Roumanie est connue en partie car jadis lieu de résidence du légendaire Hercule. Les bienfaits des eaux thermales ont du être idéaux pour une bonne récupération, surtout après l’accomplissement de ses 12 travaux.

La vallée Cernei

12 c’est d’ailleurs le nombre de falaises équipées recensées dans le topo Valea Cernei disponible dans certaines Guesthouse de la ville. 12 spots réparties sur 25 kilomètres le long de la vallée, il y avait donc de quoi nous occuper une bonne semaine ! D’autant plus que le lieu présente de très nombreux avantages :

  • pour dormir, bivouac en bord de rivière, à proximité de sa falaise favorite.

  • possibilité de grimper même aux heures les plus chaudes en été : il y a des falaises exposées au soleil le matin ou l’après midi et surtout, les pieds de voies sont majoritairement ombragés, à l’abris dans la forêt.

  • marches d’approches : elles sont variables, mais il faut souvent marcher un peu pour trouver les meilleurs endroits (comptez de 10 à 45 minutes en montée).

KM9 et Falezia Magnolia pour la diversité 

L’avantage de l’escalade dans la vallée Cernei, c’est qu’il y a régulièrement des nouveautés ou des voies rééquipées et cela grâce au travail des ouvreurs notamment en vue de contests de grimpe outdoor organisés chaque année. La falaise Magnolia est directement concernée : 3 secteurs, une cinquantaine de voies équipées de 5c au 8b avec différents profils, bien que les voies soient plutôt verticales et les prises plutôt réduites. Nous avons apprécié les 15m de grimpe en équilibre de Voilà ! (6b+) où l’adhérence des chaussons était décisive. La variété des profils a mis notre endurance à rude épreuve dans Mititica (25m, 7a+) mais tout ça sort à vue (après un sacré combat, heureusement qu’il y avait un bon repos en milieu de voie). A KM9 (du nom de la borne kilométrique où stationner), c’est assez similaire : plus de 90 voies réparties sur 5 secteurs en forêt, cadre sympa pour des voies courtes mais teigneuses.

La cascade Vanturatoarea

C’est de loin la falaise à visiter dans la vallée. Située à une quinzaine de kilomètres de Baile Herculane, il faut porter de bonnes chaussures pour y monter (45 minutes en montée parfois raide) mais le cadre est grandiose. Vue plongeante sur la vallée, voies à proximité de la cascade. Pour les mordus, c’est le paradis avec des voies majoritairement dans le 7ème degré et plus.

Nous avons plus qu’apprécié Kiss with a fist (30m, 7a+), ou le crux est aussi le passage le plus engagé de la ligne. Du haut de la voie, la vue est prenante sur la cascade et la descente donne un sacré vertige. L’occas’ en plus de poser une moulinette pour aller en haut de Young and restless (7c) : tous les mouvs’ passent c’est de bonne augure. Spike Connection (7a+) propose une trav’ un poil engagé sur un rocher qui arrache la peau, atypique mais bien cool. Pachirul (7b+) et son passage en dièdre déversant a permis de placer quelques lolotes. Bon ce sont des exemples des voies les plus faciles du coin.

Un cadre idéal, une météo parfaite, l’envie de découvrir la vue en haut des voies et pas mal de progrès. Tout roule pour nous durant ce tour d’Europe !

Une réflexion sur “La vallée Cernei

Laisser un commentaire