Présentation


Emilie, 24 ans, est passionnée d’escalade depuis maintenant 4 ans. Elle a commencé par pratiquer le bloc, pour une raison simple, un vertige monstre ! La voie ? Elle restait bloquée à 2m, puis 4m et enfin 6m du sol en moulinette (on avait beau essayer de lui bander les yeux, elle ne dépassait pas la moitié de la voie). Mais ça a très vite changé ! Avec toute sa motivation, et les encouragements de ses proches, elle a rapidement atteint le haut du mur (12m et oui…). Puis, comme elle en veut toujours plus, elle a commencé à se laisser tomber et faire ses premiers vols. Mais ça c’était avant, car certain diront maintenant l’avoir aperçu en grande voie dans le Verdon, ou en haut des falaises de Ceüse ! C’est Emilie !

Emilie aime les choses simples : les journées en falaises pour tout simplement être à l’air libre. Quand elle ne grimpe pas, elle apprécie beaucoup déambuler, et s’est familiarisée avec les randos’, avec à son actif, une belle escapade en Islande ! L’occasion pour elle de simplement contempler ce qui l’entoure (tout ça c’est très poétique) !

Emilie, c’est aussi la quête de la liberté ! Passionnée de littérature, vous aurez deviné que parmi les bouquins qu’elle emportera, figureront des ouvrages de Thoreau, London, Tesson. Le tour d’Europe qui se prépare sera peut être source d’inspiration pour ses premières lignes, grattées à coté de croquis et autres peintures ! Un vrai esprit créatif, qu’on retrouve dans sa façon de grimper, légère, équilibrée, souple mais loin d’être dénuée de force !

Valentin, 27 ans a débuté l’escalade il y a 6 ans, en s’entraînant plus régulièrement il y a 3 ans. Diplômé d’un doctorat en immunologie, Valentin se passionne pour tout et met toujours un grand entrain dans tout ce qu’il entreprend, ça en ai même épuisant parfois, une vrai pile électrique (surtout quand il mange des chocapic ) !

Toujours joyeux et enthousiaste à l’idée d’aller en pleine nature, Valentin veut toujours atteindre le sommet le plus haut de l’endroit où il est.  Une façon pour lui d’admirer ce qui l’entoure et aussi de se dégourdir les pattes. Débrouillard, jamais un mot plus haut que l’autre, toujours content, le parfait compagnon de voyage !

Chercheur, grimpeur, handballeur, randonneur, surfeur, bricoleur… C’est un véritable touche à tout, un passionné de la vie et du monde. Une soif de vivre couplée avec la maturité de quelqu’un qui sait que le bonheur ne s’achète pas et ne dépends que de soi.